Technologies Extraordinaires pour des Gens Extraordinaires

Drones et défibrillateurs pour les secours

Drones et défibrillateurs pour les secours

Les drones sont déjà utilisés dans tous les domaines possible de nos jours, de l’utilisation militaire à des fins récréatives, de l’exploration pétrolière à la réalisation de films via un drone avec camera, mais ils pourraient aussi contribuer à sauver la vie de personnes qui ont subi un arrêt cardiaque, selon les recherches.

Une étude recente a révélé que les drones munis d’un défibrillateur, qui pouvait être utilisé par un membre du public, arrivaient 16 minutes plus vite que les services d’urgence en moyenne, ce qui permettait de gagner un temps précieux.

Chaque minute compte littéralement pour augmenter les chances de survie d’une personne qui subit un arrêt cardiaque.

Selon l’American Heart Association, les chances de survie diminuent de 7 à 10 % pour chaque minute où la victime d’un arrêt cardiaque ne reçoit pas de RCR ou de défibrillation. On estime à 359 400 le nombre de cas d’arrêt cardiaque aux États-Unis chaque année en dehors du milieu hospitalier. Moins de 10 % de ces victimes survivent, selon l’AHA.

L’arrêt cardiaque se produit lorsque l’activité électrique du cœur s’arrête, a dit J. W. Hodge, chef de l’exploitation de l’entreprise REMSA. “Quelqu’un en arrêt cardiaque ne réagira pas, n’aura plus de pouls, plus de respiration, plus de mouvement.”

Techniquement, ils sont cliniquement morts

L’arrêt cardiaque est la principale cause de décès naturel aux États-Unis, a dit M. Hodge. Hodge a également noté que l’arrêt cardiaque est différent d’une crise cardiaque, où une personne ressent des douleurs à la poitrine, la transpiration, la nausée et la lourdeur dans les bras.

Le programme de developement conjoint permettra à une personne sur les lieux d’utiliser le défibrillateur sur la personne en arrêt cardiaque avant l’arrivée des ambulanciers paramédicaux. L’équipement utilisé pour le programme est conçu pour être utilisé par n’importe qui, y compris ceux qui n’ont pas de formation en soins de santé ou en situation d’urgence, a dit M. Hodge. Des conseils supplémentaires sur l’utilisation du défibrillateur et la fourniture d’une assistance au patient seront également fournis par les opérateurs du 911.

Hodge dit que REMSA a travaillé avec Flirtey pour développer le programme pendant des mois après que la compagnie de livraison de drones ait approché le service d’ambulance à ce sujet.

Nous avons déterminé qu’avec leur technologie et notre centre de santé et de communications, nous pouvions trouver comment fournir des secours appropries aux patients… et aider à sauver des vies “, a déclaré M. Hodge.